SANS PRÉTENTION, ni IMPORTANCE

SANS PRÉTENTION, ni IMPORTANCE

ROXANE


ROXANE


Dans un coin de FRANCE, cher à Guy de MAUPASSANT, le pays de Caux en Normandie, sur une plage je vous suivais... au havre je crois? mais comme ce n'est qu'un rêve , peu importe, et puis! tout... autour de vous, tout était si flou, que je ne voyais que vous...cela se passait un beau dimanche de mai, un superbe soleil nous enveloppait  d'une douce chaleur printanière,  puis une légère brise nous caressait avec sensualité, tout en  taquinant votre robe, que vous rabattiez sans empressement, d'un geste dans l'art de la grâce.
Tout en donnant cette impression de savoir où vous alliez sur ce front de mer, d'un pas assuré.. le hasard vous guidait parmi ces gens allant et venant... je vous regardais, ne voyant que vous, fixant votre nuque, dans l'espoir de vous voir retourner, admirer votre visage, puis plonger dans votre regard, l'instant d'un sourire...

Votre robe de lin noir vous drapait à merveille,  et se jouait de vos hanches, comme  dans ces défilés de haute couture, la perfection vous "habillait".. je ne voyais que vous...
La mer semblait se reposer, en bruissant calmement sur les galets.. le soleil persistait dans le bleu du ciel, les mouettes rieuses s'impatientaient du retour des pécheurs..., vous étiez la sirène de ce carrousel des mers...je ne voyais que vous Roxane..
Là où quelques audacieux se risquaient les pieds dans l'eau, vous faisiez admiration, il  se dégageait de vous, un tel charme, faisant de votre silhouette, une image  évanescente dans une brume de volupté....
Mes rêves Roxane , semblent nous rapprocher d'avantage... mais la peur du réveil est si présente, que mes yeux se referment,  je veux continuer de dormir... de rêver.... pour mieux vous aimer.....P1080922.JPG


30/06/2014
0 Poster un commentaire