SANS PRÉTENTION, ni IMPORTANCE

SANS PRÉTENTION, ni IMPORTANCE

L


Le baiser.

 
 
IMG_9318.JPG
 
Peinture à l'huile sur carton toilé 15x15. D'après une statuette achetée sur le marché de La Romana en République Dominicaine, j'ai fait des recherches
sur internet sans en retrouver trace, encore moins l'origine, et le sens de cette statuette, alors je prends le risque de l'appeler "le baiser". Si quelqu'un
connait, qu'il n'hésite pas de m'en donner les informations, merci par avance.

 

 

Le baiser (ou le huit selon la bible)

 

Si vous y voyez le chiffre huit,

Ce n’est pas une illusion fortuite,

Mais un simple avertissement,

De l’annonce du jugement…

Celui d’un monde en perdition,

Sans espoir de rédemption…

 

Malgré tout on y voit le baiser,

Non pas celui de judas ! Faut oublier

Mais ce signe éternel de l’amour,

Espoir pour de nouveaux jours,

Aussi beau qu’un champ de blé

À l’angélus du plus bel été…

 

Alors entre la guerre et la paix,

Les jeux ne sont pas faits.

Comme, entre le feu et l’eau,

Ces deux immenses fléaux,

Nous appelant aux réalités,

De l’amour et de la solidarité…

 

 

 


30/01/2018
20 Poster un commentaire

Les gladiateurs de l'arène...

Les gladiateurs de l’arène*(1)

Ou l’hystérie de l’arène*.(2)

 

Un jour à la cour Ibérique*(3),

En toute déliquescence.

Jeux d’amour, jeux antique

En totale jouissance

 

La reine avide d’amour,

Après avoir lu ses poèmes.

Crie gloire au troubadour !

Mais que se donne la reine ?

 

Un soir elle le fit chercher,

Puis au rythme de ses vers,

Par une belle nuit étoilée,

Elle s’envola en l’air…

 

En ville, personne ne le revit,

On dit qu’il devint l’esclave,

D’une reine, jamais assouvie

En demande de douceur suave.

 

L’arène à la mise à mort

Envahi par un grand silence,

Le taureau a tué le toréador.

La corrida perd de sa brillance…

 

La bête n’a pas pour autant 

Vaincue et sauvé sa peau,

Le public hystérique et dément

Réclame la mort du taureau…

 

Le taurin sera abattu

Le troubadour également,

Aucun n’ayant convaincu !!!

Il lui fallait changer d’amant…

 

Même si l’histoire s’en défend

Il paraît que les deux condamnés,

Reçurent le même châtiment,

Et « queue l’on », leur aurait coupé…*(4)

 

Quand de la reine on est troubadour 

Mieux vaut écrire comme un ange,

Que jouer sur les mots de l’amour,

Sans être apte de tenir le challenge…

 

Dans l’arène le taureau est mort,

Après avoir remporté son combat,

Il aura montré qu’il était le plus fort,

Sans pouvoir ouvrir les débats…

 

Attention de provoquer trop de désir,

Sans être certain de pouvoir le gérer….

Puisqu’un jour nous devons mourir,

Mieux vaut partir sans s’excuser…

 

 

*(1) ou la reine

*(2) ou la reine

*(3) c’était av J.C. (hihihihi)

*(4) et qu’on leur aurait coupé…

 

Toute ressemblance quelconque à un fait réel,, ayant un rapport avec cette fable (aux morales contradictoires) purement imaginée par votre serviteur, serait totalement fortuite.

 

 

IMG_9138.JPG

 

 IMG_9139.JPG

 

 


29/11/2017
4 Poster un commentaire

L'amour avec toi.

L’amour avec toi…

 

Approche-ton corps

Plus près de moi encore.

Se murmurer des caresses

En étreintes de tendresse.

À fleur de peau, frissons,

Baisers, un peu polissons.

Battements fous des cœurs

Nuit consumée, bonheur.

Nos soupirs en alternance

Mélodie de jouissance,

Quelques notes plus aigües,

En des positions ambigües.

Toujours en toute adhésion,

À des jeux sans interdiction.

Que nos âmes torturées,

Ne cessent de s’aimer,

Pour boire nos envies,

À la source de la vie…

Vertiges salutaires,

Là-haut dans les airs,

Quand en toi pénétré,

Pour ensemble savourer...

L’ivresse de la passion

Menée à sa jubilation.

Avec le cœur et le corps,

Aimer en parfait accord.

 

Approche ton corps,

Approche plus encore,

Accroche nos cœurs,

En un seul bonheur…

 

The Kiss d'après Munch.JPG

 

The Kiss d'après Munch

 


25/11/2017
19 Poster un commentaire

L

Lui !!! François de Moncorbier ...

les mains!

L'oeillet

Le printemps de mes quatorze ans.

les temps modernes

La vie, c'est comme ça!!!

L'automne, puis l'hiver...

L'heure des comptes...

Le rouge de mes mains...

La rencontre de ma vie

Le calme après la tempête.

Le jour et la nuit...

L'an 2015, Noël J-5

L'espoir

L'Amitié avec un bel A...

La couleur de nos bruits

L'indifférence

Le printemps qui n'en fini pas d'arriver...

L'amitié

La première femme (2)

La première femme.

La boite en fer...

L'amour universel

LILLY-BELLE aux quatre saisons.

La rose et la chaîne.

L'homme n'est qu'un homme...

Lettre à vous...

L'enfant

L'amourgandise des merveillosités...

Liaison compliquée. ( avec une maîtresse!!!!)

Le silence.

 

 

 

 

 


29/08/2017
0 Poster un commentaire

Ces blogs de Arts & Design pourraient vous intéresser