SANS PRÉTENTION, ni IMPORTANCE

SANS PRÉTENTION, ni IMPORTANCE

A cœur ouvert

A CŒUR OUVERT

 

Hier véritable éponge des mers…

Aujourd’hui rose des sables du désert

Ce cœur ! Me surprend, de ne plus pleurer,

A confondre le bien du mal, de mes pensées,

A croire plus au diable, en doutant de Dieu,

A créer un univers, à votre regard : artificieux…

Puis marcher sur des braises incandescentes,

A s’en procurer des sensations exaltantes.

De se complaire, à semer  doute et dérision,

Pour n’en récolter, qu’enfer et damnation…

Ce cœur battant, se bat et se débat,

Se révolte contre tout, et contre moi…

Devant ce spectacle, je reste impassible,

Comme si tout et rien, me devenait impossible…

Avec cette sensation, que tout en moi s’est  brisé,

De vivre sur une mer de glace, immensément figée…

Ce cœur,  ne saignant plus de ses blessures d’hier,

Son sang, n’étant que nuage de poussière !!!

 Parti se réfugier, dans les bras d’une inconnue,

Percer les mystères de cette belle ingénue,

Ce cœur malade, en quête d’inspiration, s’amuse,

Dans l’atmosphère, de cette douce et capiteuse muse…

A se construire un monde, et de nouveaux souvenirs,

Dans un passé à définir, d’un autre temps sans avenir…..

Alors ce cœur, n’est que prétexte aux revirements ??

Ou bien naissent, en ce jour d’autres sentiments ??

 

 

                                                  Joël DELAUNAY le  5 juillet 2014

 

 

 

 

 

 



08/04/2015
12 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 70 autres membres