SANS PRÉTENTION, ni IMPORTANCE

SANS PRÉTENTION, ni IMPORTANCE

Des lendemains qui se ressemblent....

IMG_0411.JPG

 

ce portrait n'est pas de moi, mais j'aurai aimé le faire......

 

 

 


Des lendemains qui se ressemblent

 

 

Ici, les jours les semaines se suivent,

Le ciel pleur, toutes les gouttes de sa peine,

Ici comme ailleurs, de voir ce qui arrive,

Sur cette terre, quand gronde la haine...

 

Les mots amour et paix, ont disparu.

De la plupart de nos dictionnaires,

La peur longe les murs dans les rues,

Mise en place par tant de tortionnaires...

 

Les bons prophètes se font rare et discrets,

Les discours de « paix » sont de « bonne guerre »

Pour haranguer la foule, par d’illusoires décrets

Gravés du bout de doigt, dans le sable et la terre.

 

Le moindre souffle de révolte, emporte la poussière,

De ces écrits qui comme des paroles s’envolent,

Aux confins de ces fictives et fragiles frontières,

Entre guerre et paix, d’une légèreté vaine et frivole.

 

Trop afficher ses convictions, est suicidaire…

Politique ou bien religieuse, tu te condamnes…

Mais la neutralité deviendra crime contre l’humanitaire…

Tu dois être ça ou ça !!! Puis combattre l’infâme…

 

Les bombes n’ont pas de patrie ni de drapeau,

Leur couleur est le rouge sang, leur univers ! Le pouvoir…

Faire des êtres insoumis, des chairs en lambeaux,

Les révolutions et la mort, hantent nos livres d’histoire.

 

Mon enfant, choisi bien ton camp quand tu seras adulte,

Pour vivre ou survivre, dans le moins pire possible,

Nul besoin d’être martyrs, de sa foi ni d’un quelconque culte.

Ces « héros » entretiennent des mythes parfois irascibles.

 

Poètes de gauche, poètes de droite, chrétiens ou musulmans,

Si aujourd’hui je vous oppose, c’est par provocation,

Puisque chacun de vous possèdent les meilleurs arguments,

Pour sécher le sang, en nous offrant vos rêves d’illusions…

 

 

 

 

 

 

Retrouvez l'intégralité sur mon bouquin " Regards & poésie"

 

 

 

 

 

 

Joël Delaunay, le 21 juin 2016, pour honorer (non pas Balzac) mais l’été…

 

 

 



21/06/2016
15 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 71 autres membres