SANS PRÉTENTION, ni IMPORTANCE

SANS PRÉTENTION, ni IMPORTANCE

Dieu, n'habite plus a cette adresse...

Mardi 24 mars 2015 terrible accident d'avion en France, dans le sud des Alpes, un avion de ligne, Barcelone Düsseldorf s'écrase au sol... 150 victimes!!! 
Je ressors mon "carnet noir" qui ne me quitte pas, et sur lequel un mois avant dans un avion, j'avais écrit ce poème, "Dieu n'habite pLUS à cette adresse... Le voici comme un hommage a la hauteur de mes moyens aux victimes et leurs proches... Dans mon avion, je m'en souviens, il y avait beaucoup d'enfants, qui jouaient, riaient, mangeaient, pleuraient, (départ en vacances), des hommes et des femmes, qui dormaient, lisaient, jouaient, discutaient, et cela, en toute confiance... Confiance en l'être humain, aux hommes et aux femmes responsables de l'aviation qui pilotent l'avion, ou des tours de contrôle qui gèrent l'espace aérien, etc...etc...etc... Mais au-dessus il y a DIEU!!!!

 

 

 

 

 

Dieu, n'habite plus à cette adresse...

 

Je pensais avoir noté son adresse,

Un soir de grande tristesse,

Il y a longtemps, dans mon enfance,

À une époque encore de croyance...

Mais mon courrier revenait sans cesse ;

Avec la mention « n'habite plus à cette adresse »,

Une erreur, un concours de circonstances !!!

Fatalement, la faute à pas de chance,

Ne faisant qu'accentuer mon stress,

Déjà en proie, à la peur et la détresse...

Alors je décide, de m'en remettre à la providence,

Confiant mon destin à l'insouciance...

Au détriment de toute sagesse,

Pour m'accomplir dans ma vieillesse...

 

Est-ce le fait d'être dans le ciel ?

Ce qui me rapproche de toi,

Qui m'autorise ce courriel ?

Pour t'avouer, mon manque de foi...

 

Depuis, dans la solitude de mes actes ratés,

Irréfléchis, parfois désespérés

Dans l'orgueil de ma fausse modestie,

Dans le vouloir de toutes mes envies,

J'ai construit ma vie sur des rêves dissimulés,

À en faire, rire ou bien pleurer,

Rire quand l'amour me sourit,

Pleuré, quand par peur, il s'enfuit...

Dans ce monde aux cieux éternellement étoilés,

J'en suis encore à me demander,

Combien de fois dans cette galaxie,

Pour éclairer les ténèbres de mes nuits,

La mienne aurait-elle brillé ???

Dieu ! Je vous en prie, ouvrez mes courriers...

 

Le 26/02/2015 Vol FR-5213 BEAUVAIS /MARRAKECH, 21h00 entre ciel et terre, quelque part au-dessus de la France... Dans cet "avion crèche" Pour en vain essayer de lui faire comprendre...

 



08/04/2015
9 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 71 autres membres