SANS PRÉTENTION, ni IMPORTANCE

SANS PRÉTENTION, ni IMPORTANCE

Je t'aime tu sais...

 

 

Nu Age..JPG

 

 

 

Comme un nuage gris , dans un ciel de même couleur, mais un nuage au féminin...

 

 

 

Je t’aime, Tu sais ?

 

Je t’aime tu sais, oui je t’aime
Je t’aime, comme un……
-Comment ?
-Cela ne me regarde pas !!!
Si!! un peu quand même.

 

 

 

 

Retrouvez la suite sur mon bouquin "Regard & Poésie".

 

 

 

 

 

Puis passant volontiers de Vénus à l’exécrable Eris.

Je me sens comme mort, sur l’autel des sacrifices,

Le corps et le cœur, couvert de plaies et cicatrices…

 

Mais je t'aime, et t'aimerai toujours...

 

 

Quincampoix, le 3 décembre 2015, ce texte ne correspond pas au vécu de cette journée, puisque un ami s’en est allé, ses cendres emportées au large du Tréport, dans une mer se voulant calme, j’y étais, il me fallait alors écrire et écrire encore et toujours, pour dire la vie… Une vie !!! Laquelle ? Celle des autres, la mienne, ou une venue des fins fonds de mes inspirations…. ? Mais écrire pour Pierre, pour Francine et la librairie des inconnus…

 

 

 

 

 

 



05/12/2015
14 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 70 autres membres