SANS PRÉTENTION, ni IMPORTANCE

SANS PRÉTENTION, ni IMPORTANCE

Futurs souvenirs

 Futurs souvenirs.

 

 

J’ai regardé le train qui s’envole, la haut…

Dans un océan de nuages gris souris,

Alors qu’au même instant, entre en gare,

L’avion des mers, voguant sur des flots,

Révoltés, tempétueux,  proche du tsunami

Dans cette foule, je te cherche du regard,

Tu n’es pas là, ton bateau a déraillé…

J’ai trop rêvé, sans jamais assez dormir,

Espoirs ensevelis, en terre de mes ancêtres,

La vie doit reprendre son cours routinier,

L’hirondelle de nouveau, me fera sourire,

Au printemps, de mes futurs souvenirs…

 

Joël DELAUNAY 04/01/2015

 

 



08/04/2015
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 70 autres membres