SANS PRÉTENTION, ni IMPORTANCE

SANS PRÉTENTION, ni IMPORTANCE

Il faudra bien qu'un jour cela arrive...

 Il faudra bien qu'un jour cela arrive….

Je n’ose imaginer quand viendra le jour,
Le jour du jugement dernier,
Pour ce rendez-vous avec la mort,
De causer du tort à l’amour,
Puis tristement de regretter,
De n’avoir pas su vivre, vivre encore…

Non pas pour moi, mais pour certains…

C’est un jour que je n’accepte pas…
Non pas par peur, de cette dame en noire,
Mais c’est de vous imposer ce moment…
Comme beaucoup, vous ne le méritez pas,
Le deuil ne fera pas partie de mon histoire,
Alors laissez-moi partir de mon vivant…


Comme un simple au-revoir et à bientôt…

Je ne voudrai pas mourir, pour ne plus être,
Pas plus que par manque de savoir vivre,
Juste marcher sans me retourner, sur moi,
Pour enfin de votre regard disparaitre,
Il faudra bien qu’un jour, cela arrive,
Sans larmes, sans peine, sans inhumation, sans moi…

Ne conservons que les bons souvenirs…

Quand bien même je voudrais aller plus loin,
Sans avoir l’air de pisser dans un violon,
Entendez et comprenez mes doléances…
Ce n’est pas un plaisir, de séparer nos chemins
Mais une sage et ultime résolution
Prise avec le sourire, en mon âme et conscience...


Quand mon corps ne veut plus avancer...


Il faudra bien qu’un jour cela arrive,
Alors laissez-moi partir de mon vivant,
Après une vie à la recherche de la perfection,
Sans jamais ne l’avoir trouvé, dans mes dérives,
Je n’ai plus la force encore moins le temps,
De croire encore à quelques illusions…

Je tourne la page de ma vie, en une farce de boulevard…



QUICAMPOIX, août 2015, un jour que je me prenais au sérieux... Plus tard vous comprendrez, quand mes textes un jour, comme par enchantement ne vous arriveront plus…

 

 

 



07/08/2015
6 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 70 autres membres