SANS PRÉTENTION, ni IMPORTANCE

SANS PRÉTENTION, ni IMPORTANCE

les temps modernes

Janv. 2017

Les temps modernes

 

Je vous ai fait l’amour

Madame…

Avec des mots,

Sans savoir qui vous étiez,

Des mots fredonnés,

Sur un clavier

Madame…

Vous ayant fait frissonnés

De la tête aux pieds…

M’avez-vous dit en larme,

Mais sans remords

Madame…

 

Je vous ai fait l’amour

Madame…

Sur un coup de charme

À l’abri des tourments.

Je vous ai couché,

Sur le papier

Madame…

Comme dans un, 

Grand champ de blé.

Vous étiez belle à croquer,

En ce superbe décor

Madame…

 

Je vous ai fait l’amour

Madame…

Avec des mots,

Simple comme le jour,

Simple comme bonjour,

Des mots de tous les jours 

Madame…

Vous n’avez plus 20 ans,

Et moi bien plus encore,

Peu importe les années,

Buvez encore mes mots

Madame…

 

Je vous ai fait l’amour 

Madame…

En vous dessinant 

Des images,

Lorsque vous aviez la tête 

Dans les nuages

Madame…

vous-êtes occupée ? 

Je ne veux le savoir,

Non contrariée,

Vous venez chaque soir 

Madame…

De plus en plus hardie,

Et confiante,

De plus en plus aimante,

Vos mains sur mon corps

Madame…

Ne sont que supplices

Agréables de volupté,

Nos chairs unies,

Ondulent de délices

Madame…

 

 

Nous avons fait l’amour

Madame…

Avec des mots,

Sans savoir qui nous étions

Madame…

Derrière nos écrans,

Devant nos rêves,

Avec chacun, sa solitude

Madame…

Oui, nous avons fait l’amour… Oui, nous faisons l’amour… Oui…

Madame…

 

 

 

 

 

 

 

 



14/01/2017
28 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 70 autres membres