SANS PRÉTENTION, ni IMPORTANCE

SANS PRÉTENTION, ni IMPORTANCE

Mon pays, c'est vous !!!

Mon pays c'est vous !!!

 

Je sais désormais où je vais, où je suis,

Vous êtes mon seul et unique pays,

Celui de toute une vie, de toutes les envies…

Un endroit, qui nous ressemble,

Le seul pour y vivre ensemble ;

Quand bien même, la terre tremble…

 

Pays de peintures et de couleurs,

Permanence, au musée du cœur,

Pour l’exposition du bonheur…

En écoutant chanter le temps,

Puis souffler dans les orgues, le vent ;

L’hymne à l’amour par enchantement…

 

Pays étrangement favorisé,

Dans ce monde aux mille dangers,

Fuir !!! Ou bien les affronter,

Pour un jour disparaitre, vieux d’âge !

Sans jamais avoir été grand et sage,

Se disant que la vie, n’est qu’un passage…

 

                               Joel DELAUNAY le 16 oct. 2014



17/10/2014
18 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 70 autres membres