SANS PRÉTENTION, ni IMPORTANCE

SANS PRÉTENTION, ni IMPORTANCE

Mots de gare.

Mots de gare

 

Grève des mots sur ce quai des adieux,

Quand, dans un grand tintamarre,

S’étire le train,

T’emmenant vers d’autres lendemains

Alors notre silence ferme les yeux.

Je hais cette foutue gare…

 

J’ai honte de ne plus savoir pleurer,

D’entendre tes pas ........................,

 

 

 

 

 

Retrouvez l'intégralité sur mon bouquin "Regards & poésie"

 

 

 

 

 

 

 

 

Ecrit par Joël Delaunay,  le 19 mai 2016.

 

 

 IMG_1310.JPG

 

 

 



20/05/2016
21 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 70 autres membres