SANS PRÉTENTION, ni IMPORTANCE

SANS PRÉTENTION, ni IMPORTANCE

Née pour aimer...

Né pour t'aimer...

 

 

Un simple reflet de lumière
Suffit sur une ombre austère,
Pour qu’un sourire s’éclaire…
Des mots chuchotés d’amour
Ou bien écrit pour toujours,
Sur ta peau de doux velours…
Traversant le temps qui passe,
Oubliant le temps qui lasse,
Quand deux corps s’enlacent…
Paroles en prose coquine
Exhibition en pose libertine,
Pour une nuit câline et féline…
Tu te donnes sans compter,
Ton cœur est à, apprivoiser
Tu veux l’amour et être aimé…
Souviens-toi quand collégienne,
Déjà, tu donnais ton cœur bohème
Pour un simple, je t’aime…
Ton corps suivait sans réticence
Ton abandon dans la jouissance,
Était sans équivalence…
Alors sans plus chercher ailleurs,
Tu te dis que là ! Est ton bonheur,
Cela te suffit pour l’heure…
Tu as grandi puis appris de l’amour, 
Offrant un peu plus chaque jour,
Même si pas toujours honoré en retour…
Tu es un être aimant sans attache,
À la liberté qui ne se remplace
D’une légèreté de toutes les audaces…
Je, tu, il, nous t’aimons en silence,
Souffrons de ton absence
Profitant de ta chaleureuse présence…
Tu es le plaisir du destin,
Croisant le chemin de chacun
Dans l’abandon des sens puritains…



21/03/2017
19 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 71 autres membres