SANS PRÉTENTION, ni IMPORTANCE

SANS PRÉTENTION, ni IMPORTANCE

Nuits d'amour... Comme hier.

 

 

P1050503.JPG

 


Nuits d’amour…comme hier

 

Quand  souvent se réveillent mes nuits,

Au sommeil quelques peu hasardeux,

Aux rêves parfois éhontés, et induits,

Sur des chemins qualifiés de croustilleux….

 

Quand les vagues divaguent,

Quand les vents, dit vent…

Quand ton corps sage,

Entre mes mains pas sages,

S’éveille si tendrement,

A mon corps défendant…

 

Avec la mort dans l’âme,

Avec l’amour dans l’âme,

A contre cœur à cœur battant,

A contre corps à corps s’enlaçant,

Nos bouchent se trouvent,

Comme entre loup et louve,

Résonne l’harmonie de nos accords,

Quand  je prends plaisir en ton corps.

 

 

 

Furtivement, nos yeux se toisent,

Puis se perdent dans le flou,

Nos jambes se croisent,

Tu es dessus, je suis dessous,

Ta peau de satin ruissèle,

De légères perles de rosée,

Ton corps chancèle,

Nous nous sommes aimés…

Nous sommes, sans dessus-dessous,

Comme si c’était hier…

C’est aujourd’hui, et comme deux fous...

Fière réalité de notre litière…

 

                                Joël DELAUNAY le 02/08/2014



07/08/2014
6 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 70 autres membres