SANS PRÉTENTION, ni IMPORTANCE

SANS PRÉTENTION, ni IMPORTANCE

Petite étoile, si je m'étais trompé...

Petite étoile, si je m’étais trompé….

 

Petite étoile, si vraiment sur moi, tu veilles,

Là-haut, dans le noir ! Si noir de ton ciel,

Dit-moi, pourquoi ma nuit brûle ses ailes,

A l’heure de l’envol pour le sommeil…

 

Petite étoile, il ne suffit pas toujours de briller,

Il faut aussi  un jour, savoir aimer…

Sans crainte, au grand jour l’avouer,

Les mots existent, suffit de les murmurer…

 

Petite étoile, dans ta féerique constellation,

Se dessine l’amour en fil d’or, admiration !

En formes de cœur, ou bien de fleur, création !

Un espoir, vers l’éternel bonheur ? Illusion !

 

Petite étoile, immortelles des neiges, étoile d’argent,

J’en appelle à l’union, à la force de tous les vents,

Aux gouttes de ma sueur, et de mon sang…

Pour ouvrir les portes, de ton cœur fuyant…

 

Petite étoile, j’avais besoin d’amour en nuit étoilée,

Non pas de compassion, aux reflets argentés…

Tu n’étais qu’un leurre, dans mon océan agité…

Aujourd’hui, la tempête semble s’apaiser…

 

Petite étoile, vous si nombreuse à s’illuminer…

Avec toi, alors peut-être me suis-je trompé,

Ma seule étoile n’est point sur voie lactée,

Mais là !! Sur terre, près de moi, à mes côtés…

 

Petite étoile, je cesse de vivre parmi vous…

Le nez dans les astres, et un destin un peu fou,

Je reviens sur terre, planète en peau de cailloux,

Où m’attendent mon étoile, et son avenir si doux…

 

                                Joel DELAUNAY le 03/10/2014.

 

 



03/10/2014
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 70 autres membres