SANS PRÉTENTION, ni IMPORTANCE

SANS PRÉTENTION, ni IMPORTANCE

Puits.

2016. 09

Puits


Dans un puits, au fond que l’on ne devine,
Sans chaîne ni seau, j’y puise des rimes,
Pour approcher l’amour, que chacune décline,
À leur manière, de la lumière ou de l’intime.

Dans ce puits aux profondeurs du silence,
Appuyé sur la margelle de pierre blanche
Au-dessus de ce vide, mon cœur balance,
Alors je te crie mon amour en résonnance…

Entends-tu, venant de moi tous ces mots,
Qui jamais, ne me reviennent en un écho !
Comprends-tu la douleur de tous mes maux,
De mes émois, de mes peurs, de ces fléaux...

Dans ce monde, aveuglement muet et sourd,
Sauvagement torturé dans sa chair et ses amours.
Ouvre-moi ton cœur, mon seul et unique secours.
Ne me laisse point errer, en de maudits détours…

Dans ce puits d’espoir, j’y ai jeté pièces et fortune,
En quête d’un bonheur, au comble de mon infortune,
Et de solitude, entre terre et mer, saumâtre lagune,
Bordées de genêts d’or, et d’élégantes callunes…

Dans ce puits d’un autre temps, d’un autre ailleurs,
J’implore, pour tous les hommes, jours meilleurs,
Puis entendre à l’unisson le battement de leurs cœurs,
Ne croyant qu’en une seule étoile, cette éternelle lueur.

De tous les temps jadis, sont venus de tous pays,
Des hommes, des sages, des poètes, des érudits,
Des savants, pour jeter toutes sortes de manuscrits,
Dans ce puits de science, pour les sauver de la barbarie…

Viens avec moi, nous ne serons pas trop, qu’être deux,
Pour parcourir le monde et le convaincre, de vivre heureux,
Les amener au puits, à l’ombre des bouffons facétieux,
Loin des orgueilleux, et autres narcissiques insidieux…

Dans ce puits aux noms multiple : puits d’amour, puits des larmes,
Puits des soupirs, puits du savoir, puits des dames,
Et j’en passe… Dans ce puits ! Véritable mémoire de nos âmes,
Vous pouvez y aller, je n’en entends que de bonnes fâmes…

Ce puits ! Lieu de recueillements, d’espoir et de tolérance,
Puits de science ? Où tout simplement le puits de mon enfance,
Quand je rêvais, lors de mes puisages d’eau en toute inconscience,
Ce puits, finalement, n’est que le fruit de ma subconscience….

Ce puits !!! Je vous l’offre venez-vous y ressourcer….

 

Joël Delaunay, le 17 septembre 2016, et pourquoi ce jour plutôt qu’un autre ??? Je n’en sais rien et je m’en moque….

 

 

 

 

 

 

 

 

 



17/09/2016
32 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 70 autres membres