SANS PRÉTENTION, ni IMPORTANCE

SANS PRÉTENTION, ni IMPORTANCE

Scène de crime...

 Scène de crime…

Du verre brisé,
Des bouteilles entamées,
D’autres vidées…
Un courant d’air,
Des rideaux volèrent,
Se balance un luminaire,
Tantôt clair tantôt sombre,
Pour des objets ombres,
Éparpillés en grand nombre…
Un ordinateur éventré,
Pour un retour à la liberté,
Vie privée souillée.
Sang virtuel sur les murs,
Chagrin grandeur nature,
On entend des murmures.
Larmes artificielles,
Pour imiter le réel,
Un instant éventuel…
Des noms, des photos, violés,
Des peines de sincérité,
À peine cicatrisées…
Saute aux yeux les indices,
Aux empruntes complices,
De cette vie en coulisse.
Des témoins, témoignent,
Peu à peu, je m’éloigne…
Mais la folie ne se soigne….

Quincampoix, le 2 novembre 2015, quand la terre, parfois, cesse de tourner rond…

 

 

 

dans mes reves (1).JPG



02/11/2015
6 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 70 autres membres