SANS PRÉTENTION, ni IMPORTANCE

SANS PRÉTENTION, ni IMPORTANCE

Fin de vie.

 

Nov. 2016

Fin de vie, récit.

 

J’ai l’impression de m’éteindre comme une chandelle,

Posée sur le bord d’une fenêtre guettant l’hiver,

Je vacille, je tressaute, je sautille, je chancelle,

Je lutte du reste de mes forces dans ce courant d’air.

 

La lumière en moi, n’est plus que feu de paille…

 

 

 

 

 

Retrouvez l'intégralité de ce texte dans mon bouquin " Regard & Poésie" 

 

 

 

 

 

 

C’est un chemin parmi tant d’autres que je ne connaissais pas…

 

Aucun projet ne se dessine sur le plat de mon horizon,

Sans non plus entrevoir le moindre de mes souvenirs,

Un avenir qui se glisse corps et âme dans le frisson,

Vers la destinée fatale du profond dernier soupir.

 

C’est comme si je n’avais existé ou alors si peu…

 

Je n’ai même pas peur, j’en accepte les douleurs,

Je ressens comme un mal-être de gêne et de lassitude,

Mes idées s’évanouissent et se fanent comme fleur,

Je n’ai plus d’envie, plus de besoins, plus de certitude.

 

Je me meurs, je vous laisse et vous attends un peu plus loin…

 

IMG_8223.JPG

 



19/11/2016
20 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 70 autres membres