SANS PRÉTENTION, ni IMPORTANCE

SANS PRÉTENTION, ni IMPORTANCE

Florès ex malo

« Flores ex malo»

 

 

 

Toi, la promise jadis,
Quand les commandements étaient dix.

Toi aujourd’hui, la souillée,
La battue, la violée, la dénaturée…

Par la main de l’homme bête,
Plus qu’un animal, ayant bien plus de têtes.

Pour te conserver intacte dans tes lois,
De manière à vivre avec toi, et non contre toi…

La descente aux enfers est probatoire,
Pour nous tous, depuis si longtemps au purgatoire…

La sentence est irrévocable et prononcée,
Seul le jour « J » pour sceller notre sort est à déterminer.

Regarde un peu ce qui naît de tes entrailles,
La peur grandit, jamais de ma vie, je n’ai fait telles semailles !

Ils t’ont pourri au plus profond de tes chairs,
Les jardiniers de l’enfer, ont profané notre bonne mère la terre…

 

 

 

Quand s’écrouleront les pyramides !

 

 

Florés ex malo huile sur papier noir cartonné de 360x510.JPG



"Flores ex malo", Huile sur papier noir cartonnée de 360x510




04/02/2018
31 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 70 autres membres