SANS PRÉTENTION, ni IMPORTANCE

SANS PRÉTENTION, ni IMPORTANCE

On se revoit demain.

On se revoit demain…

 

Dans les lueurs de la nuit,

L’ombre d'un soupir,

Se révèle à moi. Nostalgie

D’un de tes sourires

Quand chantait le vent

À l'aube naissante.

Passait alors le temps,

À la moue grimaçante,

Quand tu devais partir,

Sans certitude du demain,

Et du jour à voir mourir,

Comme un triste vilain.

Écoute comme il pleut,

En nos cœurs indociles,

Une peur toute bleue,

Se glisse fragile,

Entre toi et moi

Dans le lit de notre passion,

Je préfère mourir de toi,

Que vivre la séparation…

 

IMG_5052.JPG

 

 

 



08/01/2018
44 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 70 autres membres