SANS PRÉTENTION, ni IMPORTANCE

SANS PRÉTENTION, ni IMPORTANCE

Un an chasse l'autre.

Un an chasse l'autre. 

 

Un an semble long.
Pourtant, c'est si court.
Son temps est limité. 
Entre deux horizons,
De l'amitié à l'amour 
Les limites sont tracées. 

Quand passent les jours 
Apportant leurs surprises 
De la vie, à la mort... 
Ne retenir que l'amour 
À vivre à notre guise, 
Sans regrets ni remords. 

Pour nous, plus prêts de la fin,
Plus de questions à se poser 
Quand se voile le soleil,
Que brille l'étoile du destin 
Nous ne pourrons plus rien changer. 
Aimons-nous sans pareil !

Un an chasse l'autre sous le gui.
Et je t'aime toujours autant. 
Sur ce chemin semé de doutes,
Au travers des choix de la vie, 
Ainsi, passe l'éternel printemps. 
De notre union, qui nous envoûte…



13/01/2019
8 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 70 autres membres