SANS PRÉTENTION, ni IMPORTANCE

SANS PRÉTENTION, ni IMPORTANCE

Voyage immobile...

 

Voyage immobile...

 

Elle a le cœur, et le regard miroir,

Dans lequel beaucoup peuvent encore s’y voir…

Elle est là, regardant la rue où passe le temps,

Dans ce voyage immobile, elle attend, elle attend…

 

Elle marche sur le fil de ses rêves,

Jamais elle ne voudrait qu’il s’achève.

Tout en regardant le grand vide,

Aux yeux verts, de la peur livide…

 

Après une magnifique nuit d’amour, à l’aimer,

Avec une partie de son cœur, il s’en est allé.

Pourtant au premier sourire du petit matin,

Il lui avait fait une promesse en dernier câlin.

 

Rares sont les jeunes femmes de la nuit,

Pouvant croire qu’on les aimera pour la vie…

Elle s’est perdue en excès de tendresse,

Se lisant à tout jamais, en ses yeux tristesse…

 

Les larmes de son cœur, n’ont pas de couleurs,

Les maux de son âme se reflètent en douleurs…

Jamais elle ne pleure vraiment, rarement elle sourit.

Sur son fil tendu, entre réalité et rêverie…  

 

À la même heure, au même endroit chaque soir,

Elle attend, elle attend dans ce petit bar,

Éclairé par quelques petites lueurs d’espoir.

Elle attend, elle attend, elle attend de le revoir…

 

 

Aquarelle sur papier "L'attente"

 

IMG_9193.JPG



23/01/2018
20 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 70 autres membres