SANS PRÉTENTION, ni IMPORTANCE

SANS PRÉTENTION, ni IMPORTANCE

Automne et monologue.

 

 

P1120011.JPG

 

 

 

Automne et monologue.

 

Ha ! Te voilà toi !

 

Toi, que je ne croyais pas revoir
De sitôt, 
Toi et ton traître blanc brouillard,
Opaque manteau.
Tu sais, que je ne t’aime pas ?
Enfin pas trop.

Dès les tous premiers jours, fièrement
Tu plastronnes.
Changeant petit à petit de vêtements,
aux couleurs qui étonne.
Tu sais, que je ne t’aime pas ?
Tu me frissonnes…

Avec toi, reviens la monotonie,
Qui résonne,
En sanglots de morne ennui,
Qui ne pardonnent.
Tu sais, que je ne t’aime pas ?
Tu me chiffonnes… 

Nuits longues et journées courtes,
Pour noctambules,
Qui par chemins et par sombres routes,
Déambule.
Tu sais, que je ne t’aime pas ?
Tu me canules…

Toi ! Et ta fraîcheur matinale,
Goutte de rosée,
Lune blonde ou rousse, et lune pâle
Dans les nuées.
Tu sais, que je ne t’aime pas ?
Tu me fais chialer…

Combien de poètes ont vanté ta beauté ? 
Que je conçois,
Puis combien de chantres t’ont chanté ?
Avec émoi.
Pourtant ! Moi, je ne t’aime pas,
Tu me fais froid…

Le moral tombe dans les godasses,
Quand tu arrives,
Ardeur et sentiments perdent toute audace,
Amour en dérive…
C’est pour cela que je ne t’aime pas,
Tu me grises…

Peu t’importe les êtres sensibles, et convulsibles,
À la sève inconstante,
Tu détruis leurs âmes comme de moindres nuisibles,
Conduite inquiétante…
Tu sais, que je ne t’aime pas ?
Tu es déroutante…

D’une main, tu fermes la porte au nez de l’été soleil,
Sans précaution
De l’autre, tu l’ouvres toute grande à l’hiver Noël,
Sans transition…
Tu sais que je ne t’aime pas ?
Malgré mes émotions…

Parfois, ton soleil s’octroie le ciel sans partage,
Bleu soleil,
Ou bien ! Pour se montrer doit se battre avec les nuages,
Pluie partielle,
Tu sais que je ne t’aime pas ?
Sans pareil…

 

Sur le fil, se rassemblent les hirondelles,
Pour le départ.
Les grives arrivent à tire d’ailes,
Sans crier gare !
Tu sais que je pourrais t’aimer ?
Mais c’est à voir…

Tu exploses de belles couleurs chatoyantes,
Pourpre-roux,
Aux senteurs naturellement enivrantes,
De bons goûts,
Tu sais que je crois pouvoir t’aimer ?
Envers et contre tous…

Toi l’automne des noisettes et champignons,
Des mures,
Des framboises, châtaigne et marron,
C’est sûr !
Montes en moi la joie des sensations,
Au fur et à mesure.
Oui ça y est je crois que je t’aime !
Sans démesure…

Ha !  Te voilà toi l’incomparable automne,
Bouche en cœur,
Si tu le peux, il faut que tu me pardonnes,
Cette rancœur,
Remontant de l’époque, quand j’étais jeune,
avec cette foutue peur !
Moi qui ne croyais, jamais revoir le soleil d’été,
Après un hiver flâneur…

 

Heureux amoureux qui en tes mois s’acoquinent,
Sublime lumière,
Tout amour, tous sentiments avec toi prennent racines,
En nos chairs,
La vie à deux, devient alors une réelle espérance divine,
Une douce prière.

Sur le maître-autel des compétences humaines,

Coule la rivière…
 

Écoutes belle saison, écoute ma guitare qui résonne,
Douce sérénade,
Sous ton balcon fleuris de fuchsias et géraniums,
Torride aubade,
Touche mon cœur, qui pour toi tourbillonne.
Folle chamade.
Je te déclare ma flamme automnale,
Avant la saudade…

Automne, je te perçois dans un grand silence féerique,
Alors, je pense tel,
Que tu es à la nature, ce que le blues est à la musique,
Un immortel,
Tu nous emportes en douceur, en un monde magique,
De jupon et dentelle…
Viens, viens, emporte moi, chante et danses
Sur le chant des sittelles.

Les amants d’octobre, sur les rives du saint Laurent,
Main dans la main,
Ne se lasseront jamais de ce spectacle sidérant,
Pensant déjà à demain,
À l’heure, ou la lune dispose ses halos brodés d’argent,
Le long de leur chemin.
Ce chemin sur lequel nous sommes,
Chemin d’automne.

 

Avec quelle sensualité, tu nous transmets tes vibrations,
Tournant les têtes,
Procurant chez nous fantasmes et dignes pulsions,
Tel le prophète,
Peintres, poètes, tout artiste en toi trouve l’inspiration,
Loin des paillettes,
Vivre d’amour et d’automne au sirop d’érable,
Au loin, brame le caribou…

 

Joël Delaunay septembre 2018.

 

photo d'automne.JPG



28/09/2018
14 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 70 autres membres