SANS PRÉTENTION, ni IMPORTANCE

SANS PRÉTENTION, ni IMPORTANCE

Chaudes nuits d'été.

Solitude !

Elle sur les bords de la méditerranée,
Lui encore à Paris, par ce bel été…
Et tous les soirs ce même rituel,
Quand allongée sur son lit d’hôtel,
Elle lui confie toute son impatience
De sentir par lui, vibrer tous ses sens…
À peine raccroché son téléphone
Que déjà tout son corps frissonne…
Emportée par une envie frénétique
Pour des plaisirs solitaires érotiques…
Alors dans la pénombre de sa chambre
Elle glisse ses mains sur son ventre
Arrachant sa petite culotte de dentelle,
Comme un acte solennel, pour elle 
Donnant le feu vert à tous ses désirs,
Dans ces instants de délicieux délires.
De ses petits doigts agiles et perfides,
Elle prépare sa grotte humide
À des finesses de son imagination…
Sa rose langue fureteuse,
Dessine sur ses lèvres pulpeuses
Des cercles réguliers et sensuels
Arrive alors cette agitation sensorielle
Quand tombe enfin la nuit noire,
À ce moment, elle sort ses accessoires…
Ses ébats durent plusieurs orgasmes
Tant son imagination et ses fantasmes,
Ne lui ferment la porte de la jouissance…
Enfin épuisée et vaincue par l’impuissance,
Elle s’endort délivrant ces quelques paroles.
Ses deux mains pressant sa corolle
« Merci mon amour, à demain, je t’attends!
Viens consommer mon corps vibrant ».

 

Nu Age..JPG

 

 



08/09/2019
9 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 70 autres membres