SANS PRÉTENTION, ni IMPORTANCE

SANS PRÉTENTION, ni IMPORTANCE

Le printemps et l'amour

 

Le printemps et l’amour

 

 

Faut-il croire en l’amour,
Des tous premiers jours,
Ivresse de l’inconnu…
Découvrir l’ingénue,
S’évader en réflexions, 
À remettre tout en question ?
Le doute nous emporte…

Nos yeux ce sont tout dit
Un seul regard aura suffi.
Toi et moi, c’était écrit
Dans le ciel de nos vies.

Téléphone – moi…
Je ne te répondrai pas,
Car je t’aime trop,
Laisse-moi des mots,
Qui nous ressemblent,
Qui nous rassemblent,
Brisant nos silences…

Nos yeux ce sont tout dit,
Un seul regard aura suffi.
Toi et moi, c'était écrit
Dans le ciel de nos vies.

Nous allons faire de la peine,
Tout autour de nous,
Faut-il vraiment que l’on s’aime,
Avant tout ?
Pour notre seul bonheur,
Frappant aux portes de nos cœurs.
Faisant fi du passé… 

 

Nos yeux ce sont tout dit,
Un seul regard aura suffi.
Toi et moi, c’était écrit
Dans le ciel de nos vies.

Nos lèvres sèches, à fleur de peau,
Esquissent des sourires,
En ricochet sur l’eau. 
De nos futurs souvenirs.
Qu’ensemble allons construire,
Tu seras là, pour me rappeler,
Qu’il ne faut rien oublier.

Nos yeux ce sont tout dit,
Un seul regard aura suffi.
Toi et moi, c’était écrit
Dans le ciel de nos vies.

Le printemps est de retour,
Avec la chaleur de l’amour,
Dans les nuits étoilées,
Au soleil de nos journées,
Le rêve est là avec lui,
Exaltant toutes nos envies,
De la fièvre de notre premier regard...

 

 

 

 

 

 

 



15/04/2018
14 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 70 autres membres