SANS PRÉTENTION, ni IMPORTANCE

SANS PRÉTENTION, ni IMPORTANCE

Mon égérie.

Mon égérie.


Quand toi ma belle muse
De tes mots, tu m’enflammes.


Une douce fumée me grise.
Mes vers se libèrent.


Les jours sont plus clairs,
Les nuits moins fades.


Les couleurs plus chaudes,
Mon cœur se donne à toi.


La lune s’empare du ciel,
Le soleil sèche mes larmes.


La guerre dépose les armes,
La vie ne se ressemble plus.


Les roses de noël,
Poussent dans les cieux…


Donne-moi des mots.
Encre ma plume.


Joël Delaunay.



28/01/2019
15 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 70 autres membres