SANS PRÉTENTION, ni IMPORTANCE

SANS PRÉTENTION, ni IMPORTANCE

Over dose.

Over dose.


Il pleut des fleurs
Pousse l’amour,
Champs du bonheur
Cœurs de troubadours…

Brouillard du soir,
Matin de brume.
Des feux s’allument
Aux lueurs bizarres.

Nuit étrange,
Cigarettes mal roulées,
Alcool frelaté.
Figures d’anges.

Comme des hallucinations
D’amour désordonné.
Collective participation
De corps abandonnés.

Éléphants roses,
Gardiens de ce paradis,
Genre maison close,
Au goût interdit…

Musique à fond,
En trompe silence,
D’un mur du son
En turbulence…

Comment en revenir,
De cet Eldorado ?
Pour vivre ce délire,
Métro, boulot, dodo !!!

 

 

 

Avec un vieux croquis ressorti pour illustrer cette fiction.
 Solitude.JPG



05/02/2019
17 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 70 autres membres