SANS PRÉTENTION, ni IMPORTANCE

SANS PRÉTENTION, ni IMPORTANCE

Vivre pour vivre.

Vivre pour vivre.


J'ai failli briser le silence,
Avec des mots percutants,
Tranchants,
Saillants...
Teintés d'ironie et d'arrogance,
En cette nuit bien trop noire,
Sans espoir,
Sans regard...
Je te voulais mienne à vie.
Mais tu n'étais que de passage,
Pas sage,
Sans âge...
Tu te voulais libre d'envies
Libre comme les oiseaux,
L'air et l'eau,
Sans un mot...
Une vie ne s'attache à personne,
Disais-tu en riant à pleines dents
Pas à vingt ans
Ni après ni avant.
Ton cœur chante et résonne,
L'amour à qui veut l'entendre,
L'attendre.
Le prendre...


Je t'ai regardé partir sans un mot,
Des sourires dans les larmes,
Le temps passe comme un vol de moineau,
Je suis resté là, tout feu tout flamme…



01/02/2019
25 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 70 autres membres