SANS PRÉTENTION, ni IMPORTANCE

SANS PRÉTENTION, ni IMPORTANCE

La vérité s'il vous plaît Madame.

La vérité s’il vous plaît Madame.


Ça y est, j’ai décidé de m’écrire,
Pour enfin tout me dire,
Au travers de ce profond désir,
Qu’est celui, de consigner ma vie en prose
Identique à la couleur des roses,
Puis certainement, revoir bien des choses ?
Mais j’en ai assez ! Du noir et du foncé
De cette couleur, de bien des idées…
Que le feu de ma plume puisse la consumer.
Je ne pourrais t’écrire des mots bleus.
Qui pourtant brillent dans tes yeux.
Mais déjà, ils ont fait bien des heureux.
Alors c’est avec la couleur d’un ciel azur.
Puis celle d’une mer, émeraude si pure,
Sans omettre, celle de l’amour qui dure,
Qu’il me sera possible d’oublier « Madame »,
Dans cet arc-en-ciel posé en filigrane,
Sur le vélin des aveux, et la paix de mon âme.
L’oublier ! Pas avant qu’elle dise la vérité,
Quant à son départ vraiment précipité…
Un peu de moi, aurait-elle emporté ?
Que je n’aurai jamais su, ni vu grandir…
Un demi-siècle sans jamais défaillir,
S’il vous plaît Madame, la vérité avant de partir…

 



23/05/2018
22 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Arts & Design pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 64 autres membres