SANS PRÉTENTION, ni IMPORTANCE

SANS PRÉTENTION, ni IMPORTANCE

Mon souvenir blanc.

Mon souvenir blanc.

Blanche neige, 
Tapis d'ouate
Mon enfance,
Est de retour
Ce matin, tu es là. !

Blanche neige,
Avec toi 
Le silence est venu,
La campagne s’est tue.
L’activité se paralyse.
Le temps s’immobilise,
En éveil au-dessus 
De cette blanche virginité,
Pour mieux apprécier 
La sensuelle nature
Aux formes arrondies 
De ses contours, immaculés 
De toutes souillures…

Blanche neige
Le nez rouge 
Et les doigts gourds,
Je te regarde conquis
Par ton charme, 
Ému d’admiration 
Avec cette folle envie 
De jouer avec toi…
Mais je n’ose te souiller…

Blanche neige,
Paysage éphémère,
En plaines et vallées,
Éternelle aux sommets 
Des plus hautes terres.
Agréable saisonnière
Pour tous les passionnés 
De tes sports d’hiver,
En montagnes encapuchonnées…

Blanche neige,
Je t’aime toujours autant
Toi plaisir des enfants,
Désagrément pour les parents,
Tu es mon souvenir blanc…

Ne laissant apparaître

Que les rubans des rivières,

Et des moindres cours d’eau,

Ainsi que les mauves bruyères…

 

 

 

 

 

 



22/01/2019
10 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 70 autres membres