SANS PRÉTENTION, ni IMPORTANCE

SANS PRÉTENTION, ni IMPORTANCE

Panne de plumard!

 Bonjour à toutes et à tous,
Me voilà de retour sur mon blog, un retour bien tardif sur ce lieu d’échanges et de partages que j’affectionne tout particulièrement, car je me sens bien avec vous, alors pourquoi vous décevoir par cette longue absence incompréhensible ? Cela mériterait des explications, à conditions de les connaître réellement ? Ce qui n’est peut-être pas mon cas, mais j’ai mon idée. De ce fait, j’ai négligé vos blogs pour celles et ceux qui en possèdent un, sur lesquels je me rendais régulièrement afin de goûter au plaisir de vous lire…
Je souhaite pour moi égoïstement, que mon comportement actuel serait les conséquences d’un traitement médical à base de morphine, que je prends depuis mars 2019 pour calmer mes douleurs, qui aurait changé radicalement mon attitude, entrainant un désintérêt brutal de tous ce que j’aimais, comme la peinture, l’écriture, les échanges sur les réseaux sociaux, la famille, enfin disons la vie en générale, à vouloir parfois en finir avec elle…
Comme les douleurs persistent, ce traitement n’a plus raison d’être, il me faut revenir à un traitement moins agressif le plus rapidement possible, ce traitement qui devait en principe me remettre en selle, semble au contraire me désarçonner totalement, tant sur le plan physique mais surtout psychologique, je ne suis plus moi mais un autre…
Je signe mon retour par un texte un peu bizarre…


Bien à vous avec toute mon amitié.

 

 

Panne de plumard.

J’arrive trop tard.
Parti le tortillard…
Sans autre départ, 
Quelle foutue gare ! 
Seul dans le noir 
Je ne peux me voir…
Je cherche hagard.
Le guichet pour nulle part
Là où j’emmenais mon cafard…
Personne dans ce foutoir ! 
Encore une histoire, 
À mettre en mémoire…
Je ne fais que me décevoir,
Sans victoire ni gloire,
Tout juste un faire-valoir…
Toujours dans les couloirs,
À l’abri des regards,
Pour une vie bien dérisoire…
Ne reste que l’abattoir,
Sans passer par le purgatoire,
Voilà mon destin notoire,
Dans cette vie provisoire…

J'arrive toujours trop tard,

S'en va le tortillard,

Attendre un autre départ,

Quelle foutue gare...

Un jour sera le corbillard...

Au revoir !

 

 

IMG_1310.JPG

 

 

 



29/07/2019
25 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 70 autres membres