SANS PRÉTENTION, ni IMPORTANCE

SANS PRÉTENTION, ni IMPORTANCE

POLITIQUEMENT CORRECT


La France chrétienne est en danger.

 

Par soucis d'honnêteté envers vous, sachez que j'ai écrit ce texte seul, mais pour compléter mes informations, je me suis aidé d'une vidéo postée par Irène Mids, en voici le lien:    https://youtu.be/_Du9Pw52YJ8

mais aussi d'un mail reçu d'un ami aux informations fiables. 

 

La France Chrétienne est en danger.

 

Comme si,  dans un roman

Du grand Victor Hugo

Deux mécréants, chargés 
Par huit millions d’électeurs
Aux plus hautes fonctions
De la république de France,
S’en allaient goguenards,
Au soir du 15 avril 
Non pas au bal de l’Elysée 
Comme leur faciès hilare
Pouvait le laisser croire,
Mais sur le parvis surchauffé 
De Notre-Dame de Paris,

En proie à de gigantesques flammes
Aux formes de bras tendus vers le ciel.
« Un incendie accidentel » !
S’empressait de relayer la presse,
Et des "responsables de rien"
Venus de toute part, pour être vu
À la télévision de France et du monde.
Cet incendie, dit accidentel
Ravageait la charpente, la toiture
Et la flèche, de la cathédrale...
L’un des plus beaux joyaux

Des édifices religieux de notre Pays.
Chemin faisant, ces deux mécréants

Dissimulaient leurs propos,
Par  la paume d'une mains

Placée  devant leurs bouches,
Ils conversaient sans trop 
De désolation apparente.
Pour le plus haut placé
Dans la hiérarchie de l’état,
Un discours d’une compassion
Faussement solennelle...

Alors je vous demande !

Moi ! Simple citoyen de la république,
Qui a le droit ? De nous imposer
Sur les cendres encore fumantes,
Cette allégation de l’accident…
En nous donnant qui plus est,
Des leçons de morale,
Si ce n’est que vous le narcissique,
Gonflé de vous-même...

Qui peut avant toutes expertises !

Donner un délai de rénovation?
Et pendant ce temps,
À Lavaur dans le Tarn,
Incendie à la Cathédrale,
Une soixantaine de tombes
Dégradées ou détruites
Dans un cimetière du Gard,
À Eyguières dans le Rhône,
Incendie dans l’église
Qui en a parlé ?
Cela fait beaucoup d’accidents. 
Pour ce weekend de Pâques,
Ne pensez-vous pas ?
Sans parler des onze incendies
Dans des églises Catholique
Ces derniers mois…
Et des trois profanations journalière,
Sur des édifices de notre religion…
En 2017, un total de 978 sacrilèges
Sur notre patrimoine religieux
Ont été relevé par le ministère,
En charge des monuments historiques
Dont 878 sur des lieux chrétiens.
Dans un passé pas si lointain,
Nous avons connu  d’autres drames.
Nantes 2015, Auxerre 2016,
Saint Jacques à Grenoble, 
Saint Sulpice à Saint-Denis,
Deux églises dans la Manche…
Qui souvent pour la restauration,
Bénéficiaient de peu de donation…
La liste est bien trop longue.
Pour que vous continuiez  bêtement,
De nous faire croire qu’il s’agit,
Que de simples accidents…

Vous vous moquez de nous!
Imaginons un instant,
Sur le territoire français ,
Autant de dégradation 
Sur des lieux de culte juif,
Ou bien musulman …
Quelle aurait été les réactions.
Des politiques et de la presse  Française? 
La France chrétienne est en danger,
Et avec elle, tous ses monuments
Faisant partie de notre patrimoine,
Et témoins de nos origines.
Et cela ! Grâce à la faiblesse 
Du pouvoir politique
Sinon, à cause de sa complaisance…

Si le théâtre naturel d’Esméralda,

Préoccupe autant le président,

Il est regrettable pour les misérables,

De voir leur sort reporté aux calendes grecques.

La France  tremble sur ses fondations…


05/05/2019
10 Poster un commentaire

Le rire du président.

Le rire du président

 

 Il arrive un moment.

Tu ne sais plus qui tu es.

Tu t’oublies par errements,
En tes spirales cérébrales.

Tu te perds, tu te transformes.
Tu illumines, tu fais croire.
Avec des illusions tristes et mornes,
En un devenir bien meilleur…

Tu te crois puissant ! Dans tes rêves…
En réalité de plus en plus seul,
Quand certains abandonnent le cortège,
Recouvert d’un jaune linceul…

Tu as tout brisé comme un enfant,
De ce qu’une minorité t’avait confié,
Seuls ton manque de sentiments,
Et ton impuissance, émerge de ta médiocrité.

Tu seras bien isolé sans descendance.
Face à ton destin et ton rire jaune,
Personne pour pleurer ta déchéance,
Quand tu seras déchu de ton royal trône…

Tu t’es cru arrivé et bien installé.
Avec ton sourire narquois, et ton arrogance,
Ne te reste que tes yeux pour pleurer.
Tu étais bien trop petit pour la France !

 

Joël Delaunay.


28/01/2019
6 Poster un commentaire

Noël jaune.

Noël en jaune. 

Et si je supprimais Noël, 
De mon calendrier de mes hantises ?
Fête de toutes les gourmandises...

Que devient la religion ?
Nous festoyons dans les chaumières.
Tous ou presque on oublie la prière... 

Puis comble de l'égalité !!!
Pour bien trop d'enfants oubliés, 
Noël n'est qu'un catalogue de jouets... 

En 2018, Noël s'habille de jaune.
Quand certains s'inquiètent,
Comment faire ses emplettes ?

Les jaunes ne se posent pas de question.
Ils n'auront rien dans l'assiette.
Ou rien, qui ressemble à un repas de fête...

Chaque année le seuil de pauvreté, 
Se rapproche de nous.
Oui vous, et vous aussi ! Oui nous !!

Le fossé se creuse davantage.
Quand nous restons bien trop sages, 
Passifs et naïfs, devant ce naufrage,

Mais les jaunes ont réagi seuls.
Pour mettre en avant notre ras-le-bol !!!
Sans politiques ni syndicats

Qui sont des associations de malfaiteurs. 
Nous exploitant depuis des décennies.
Se remplissant les poches. À nous l'agonie!

Ne laissons pas tomber les jaunes!!!
Ils défendent notre niveau de vie.
Notre liberté chérie, et la patrie... 

Le gilet jaune est à l'avenir.
Ce que le bonnet phrygien 
Représente de souvenirs... 


15/01/2019
13 Poster un commentaire

Lettre ouverte...

  Lettre ouverte.

Vous qui de l’autre côté de la méditerranée, contemplez non sans une certaine satisfaction l’œuvre de Satan, recouvrant jour après jour d’un voile noir de deuil, des rivières de sang sur le sol de France et d’ailleurs… Ne cessant leur crue alimentée par la folie meurtrière des radicaux de cette secte !!! Qu’est l’islam…
Vous Monsieur Rabah Gattouche, que j’avais accepté sur ma page Facebook en tant qu’amis, vous avec qui nous échangions dernièrement nos points de vue concernant l’enseignement de l’arabe en C.P. dans les écoles de la République française, vous qui m’avez bloqué, car je ne partageais vos idées, non sans m’avoir qualifié au préalable « d’ignare, désireux que mon clan s’agrandisse », ainsi que « nationaliste à l’esprit étroit »… En agissant de la sorte, n’avez-vous pas révélé votre réelle nature ? Vous qui venez nous donner des leçons, sur ce que nous avons à faire en France, je vous cite, « en tant que nation multiraciale après avoir colonisé des peuples, il est logique que ceux qui ont accepté de rester Français et leurs enfants, aient le droit de parler et d’apprendre leurs langues maternelles »… Qu’apprend-on dans les écoles d’Algérie ? En plus de l’arabe, du berbère, du Français et de l’anglais !!! (ce qui est fort remarquable)Tous les patois, les dialectes, les idiomes, des différentes peuplades réunies sous le drapeau algériens ? Bien sûr que non !!! Pas plus que chez nous nous apprenons, le breton, l’alsacien, le basque, le Kanak, etc...Etc...(Ou alors dans des universités bien spécifiques) Alors pourquoi l’arabe ? Pourquoi cette ingérence de votre part, avec autant d’insistance et de véhémence, nous incitant d’apprendre l’arabe dans l’enseignement français ? Différentes langues parlées sur le sol d’un même pays, est plus sujet à conflit, qu’a une parfaite cohabitation, comme c’est le cas en Algérie :  http://gerflint.fr/Base/Algerie11/abderrezak.pdf

Bien entendu, vous n’avez jamais réellement répondu à ce genre de questions, pas plus qu’à d’autres, j’y reviendrai.
Et si je suis un ghettoïste (comme vous me l’écrivez) ne voulant rien comprendre à la notion de Terrien, d’humaniste, dont vous vous gratifiez sans aucun complexe, abrité que vous êtes derrière votre arrogance provocatrice, puisque sans nul doute, quand on vous lit, vous détenez la science infuse concernant l’avenir du monde, sachez monsieur que je préfère être : un nationaliste pacifique, qu’un humaniste sanguinaire… Le plus important pour moi n’étant pas de se retrancher derrière une utopique évidence (votre leitmotiv durant notre entretien), aux conséquences désastreuses au regard du chemin emprunté, ni une quelconque étiquette au nom bien plus pompeux que réel et sincère, mais bel et bien de rester fidèle à sa  patrie et ses traditions, en respectant les grandes lignes de celles-ci, aménagées au fil du temps, en douceur et profondeur, afin de rester dans une logique d’évolution patriotique, dans nos us et coutumes, répondant à certaines exigences ( en aucun cas, les vôtres.) dues à l’époque. 

Et si un « citoyen du monde, ou un humaniste », appelez-le comme vous voudrez, se refuse aux lois de son propre pays, préférant migrer vers un autre état libre, ce n’est certainement pas pour demander à ce pays d’accueil, de mettre en application des lois qu’il refusait « chez lui », ou alors ce n’est que de l’insurrection rampante, latente, préméditée par l’endoctrinement au travers d’Imans corrompus à l’Islam radicalisée, des musulmans nés en France ou y entrant sans trop de difficulté sous le regard bienveillant de nos politiques, de gauche essentiellement. 

Pourquoi perdre patience soudainement ?? Et ne pas laisser se faire votre « travail du ventre », Quand dans une grande partie de l’Europe aveugle, naissent de nombreuses progénitures de l’islam…Prêt pour assurer votre rêve de pouvoir absolu !!! Seriez-vous obnubiler par les bains de sang ?
Je vous remercie de me rappeler, que la France est un pays colonialiste, mais n’avez-vous pas bénéficié de cette colonisation, ne serait-ce par ses infrastructures, écoles, hôpitaux, etc…Etc… ? Comment faire une omelette sans casser d’œufs ?  Comment interpréter vos réflexions ? Je vous cite, « Rabah Gattouche Oui des adolescents ont combattu la France en Algérie de 1954 à 1962 et ont fini par la chasser » moi de vous répondre « Joel Delaunay Rabah Gattouche et aujourd'hui que comptez-vous faire ??? La même chose "à l'envers"..... Nous chasser de chez nous??? Vu votre degré de satisfaction.... »

 Vous, «Rabah Gattouche Non, je voulais dire que des adolescents, après avoir de deux à douze appris par cœur le coran, ont pris les armes et ont chassé la France et ses harkis dont les enfants veulent apprendre l'arabe »… 

Est-ce vraiment cela que le Coran inculque à vos enfants ?  https://fr.wikipedia.org/wiki/Charia#.C2.AB.C2.A0Application_de_la_Charia.C2.A0.C2.BB.C2.A0...

Je dois avouer que si la colonisation n’est pas un moyen réellement pacifique pour venir en aide à un pays sous-développé, surtout quand une certaine hostilité virulente se fait sentir auprès de différents mouvements autochtones… Elle demeure malgré tout une perspective d’évolution « à la carte », sinon, chacun reprend sa propre identité, ou en change. Puis comment s’est opérée cette colonisation ? Par des pays arborant uniformes et drapeaux de leur patrie, à visage découvert ! En contrepartie aujourd’hui (votre soif de vengeance, sous forme de guerre de religion, puisque c’est de cela qu’il s’agit) comment s’organise-t-elle ?? Pas d’armées légales, pas de guerres réelles, pas d’uniformes ni de bannières, pas de front où combattre, ou alors simplement pour faire diversion, en nous accusant ensuite d’ingérence militaire et politique, mais vous !!! Qui combattez si l’on peut dire, essentiellement par des attentats monstrueux visant civiles innocents, dont femmes et enfants, en des lieux où vous ne trouverez aucune résistance, « le courage de la fourberie » en quelque sorte… Vos guérillas, vos inquisitions, vos révolutions ne sont là que pour anéantir le monde, et la civilisation actuelle, pour devenir les maîtres d’une ère nouvelle, vous faites reculer le temps… Est-ce un signe d’intelligence de recommencer les mêmes erreurs ? Surtout de manière si indigne et méprisable, par des actes de barbarie en nous envoyant des sbires « gonflés à mort moralement par l’endoctrinement et les drogues » et « bourrés d’explosifs » pour des feux d’artifices meurtriers.
Je ne vous accuse de rien monsieur Gattouche, et je ne m’en prends pas à vous personnellement, tout simplement, je prolonge notre discussion, par des réflexions que je souhaite partager, tout en constatant et essayant de comprendre pourquoi des personnes comme vous puissiez défendre becs et ongles dehors, l’islam en tant que religion politiquement et fortement engagée, moi quand je prie, c’est pour un monde meilleur et l’amour de tous, idem quand je vote, vous qui nous regarder de l’autre côté de la Méditerranée semblez prier pour le pire… Et voté de même, j’ose espérer malgré tout, en l’éducation prodigué par vos soins en tant que professeur de Français en Algérie durant votre carrière, n’est laissée de traces maléfiques dans les chères petites têtes brunes vous étant confiées dans le cadre de la scolarité leur étant due.
Pour en revenir à mes questions sans réponse, telle que celle-ci « ne pensez-vous pas que l’Algérie soit raciste » votre réponse vaut ce qu’elle vaut « les musulmans d’Algérie ne sont pas raciste, car le coran nous l’interdit »… Et pour confirmer vos dires, d’ajouter, « des noirs sont entrés clandestinement en Algérie et ont été bien accueillis », vous ne m’avez pas répondu quand je vous ai demandé « noirs chrétiens ou musulmans, et que pensez-vous des travailleurs chinois installés dans votre pays ??? » Je pourrai désormais ajouter « est-il plus aisé d’entrer en Algérie, qu’en sortir ? »


 Joel Delaunay Rabah Gattouche http://www.alger-info.com/.../racisme-en-algerie-les.../ Ne cherchez pas la réponse , elle se trouve dans cet article de presse "de l'actualité Algéroise" d'une manière plus objective que vous semblez l'être.

 

 

 

Racisme en Algérie : Les Algériens sont-ils racistes? - Alger-info.com


De toute manière que vous le veuillez ou pas, notre sang n’a de commun que sa couleur, pour le reste trop de différences nous séparent de par nos cultures, nos façons de penser, de prier, de vivre, de manger, de boire d’aimer, dans les traditions de nos origines, sans pour cela ne pas se les respecter mutuellement, et vouloir imposer ses propres manières de vivre aux autres épistémologies.
De façon plus littéraire, quel serait l’intérêt de manger, de penser, de prier, de parler, de vivre d’une façon identique du pôle Nord, au pôle Sud, et ce, sur tous les points du globe ? Plus rien ne serait à découvrir… Simplement, une immense  désolation à perte de vue.

Si être nationaliste, c’est-à-dire, aimer son pays et ses valeurs, vouloir limiter l’immigration, résulte à être raciste, alors je suis raciste !!!
Mais un raciste qui paradoxalement vient de prendre pour filleule, une petite fille du Bangladesh, dont les besoins sont vitaux, ce pays de plus de 150 millions d’habitants majoritairement musulman (90 %), est sous le seuil de la pauvreté, là on reconnaît les bienfaits de l’islam…


(L’islam contemporain)

En septembre 2012, après la publication de photographies insultant le Coran par un jeune bouddhiste, des dizaines de milliers de musulmans ont attaqué cette minorité du pays, en détruisant des maisons et des temples5. Ces attaques arrivées dans la région de Chittagong sont les violences communautaires les plus graves subies par la communauté bouddhiste depuis l'indépendance de 1971. Cependant, la communauté hindoue est souvent victime de discriminations, comme l'expropriation des terres. En effet, il existe une loi, le Vested Proprety Act, qui autorise le gouvernement à saisir les biens possédés par l'ennemi6.Le tribunal chargé des crimes de guerre de 1971 a poursuivi ses condamnations en 2013, et a condamné à mort le chef du parti Jamaat-e-Islami, Ali Ashan Mohammad Mojaheed7. Dans la foulée, ce parti a été interdit par la Haute cour du Bangladesh. Il s'agit du plus important parti islamiste du pays, et il est soutenu par les conservateurs en général. La situation est tendue entre ses partisans et la majorité laïque du pays : des émeutes ont fait au moins 150 morts et 2000 blessés parmi les opposants de la démocratie laïque. (https://fr.wikipedia.org/wiki/Islam_au_Bangladesh)

 

  Bien que vous m’ayez « rayé » ? Je ne sais pas comment il faut dire, peut-être aurez-vous malgré tout l’occasion de me lire, car moi, je n’ai rien fait de tel, qui puisse vous empêcher de venir sur ma page, j’aurai alors je l’espère le plaisir de prendre connaissance de votre réponse et d’en savoir un peu plus sur vos pensées philosophiques…
Bien à vous, vous qui nous regarder de l’autre côté de la méditerranée.

Joël Delaunay, le 21 juillet 2016, j’ai longuement hésité avant de publier cette lettre ouverte, mais après réflexion, et les évènements tragiques de Nice, je me suis imposé de le faire.

 

 

 

 

 


21/07/2016
17 Poster un commentaire