SANS PRÉTENTION, ni IMPORTANCE

SANS PRÉTENTION, ni IMPORTANCE

Sans gloire.

 Sans gloire

À regarder le temps passer.
Sans jamais m’en lasser.
Quand dans tes bras, enlacé,
L’amour revit son passé.

Et tout ce temps qui passait,
Sans jamais revenir,
Le temps ne revient jamais,
Il appartient aux souvenirs…

Je le regardais partir,
Parfois sans regret,
Quand il s’agissait du pire,
Sans grand intérêt…

Un temps parfois écrit,
Dans un déluge d’imagination
Pour nourrir ma poésie,
Sans aucune autre passion.

Un temps pour moi désormais révolu,
Quand gagner par la sagesse,
Oubliant tous ces malentendus,
Sans gloire ! Car due à la vieillesse.

C’est si simple de plaider coupable,
Et demander ton pardon,
Quand, pour toi intouchable,
Partir, pourrait te laver de ces affronts…

P1030201.JPG

 

 



25/01/2019
12 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 70 autres membres